Vortex

Aujourd’hui a eu lieu, au nord du campus de l’Université de Lausanne, le premier coup de pioche officiel de « Vortex », le spectaculaire complexe de résidence d’étudiants porté et financé par l’Etat de Vaud et sa caisse de pensions. Avant d’être livré aux étudiants à la rentrée 2020, « Vortex » accueillera, en janvier 2020, les athlètes des Jeux Olympiques de la Jeunesse Lausanne 2020 faisant de ce complexe un parfait exemple de l’utilisation intelligente d’un projet olympique comme accélérateurs d’héritages utiles, dans ce cas pour la formation universitaire dans la région.

« Vortex » est d’abord un véritable défi architectural : une spectaculaire structure en forme d’anneau d’une hauteur de 27m, d’une circonférence de 430m pour une surface totale de 36’700m2. Construit autour d’une cour intérieure de 4’000m2, le bâtiment est fait d’une seule rampe en forme de spirale longue de 2,8 km permettant d’accéder à tous les appartements du complexe. Lorsque le projet sera officiellement livré en août 2020, il sera l’hôte de 1’000 étudiants, professeurs et invités des Hautes Ecoles.

Ce qui donne à « Vortex » son statut olympique est que six mois auparavant, il sera le cœur des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Lausanne 2020 en tant qu’hôte de 1’700 athlètes et accompagnants. Pour les autorités cantonales, les Jeux Olympiques de la Jeunesse ont permis accéléré la planification du projet, lui permettant de prendre forme plus rapidement qu’originellement prévu. Conseiller d’Etat en charge des constructions, Pascal Broulis relève qu’il s’agit duparfait exemple d’un projet olympique contribuant intelligemment au développement d’une infrastructure utile pour sa région hôte.

Durant la cérémonie de ce jour, 100 écoliers âgés de 9 à 10 ans ont chanté et pris part à une course symbolique autour de la circonférence du futur complexe, en portant des t-shirts aux couleurs olympiques.

Patrick Baumann, Président du Comité d’organisation de Lausanne 2020, a déclaré : « Vortex représente très bien ce que des projets olympiques peuvent amener à une ville hôte : contribuer au développement d’infrastructures utiles dont l’utilisation s’étend longtemps après les Jeux. Nous sommes très reconnaissants envers les autorités cantonales et communales qui se sont unies pour concrétiser ce projet qui nous sera temporairement mis à disposition. Et nous sommes aussi très fiers de pouvoir servir d’exemple en créant un héritage olympique intelligent et durable. »

Ian Logan, CEO du Comité d’organisation de Lausanne 2020 a ajouté : « Ce projet est une application pratique exacte des piliers de l’Agenda 2020 du CIO que sont la crédibilité, la durabilité et la jeunesse. Ici, nous montrons que lorsqu’ils sont approchés de la bonne manière, les Jeux peuvent laisser un héritage intelligent pour leur région hôte. Développer un tel exemple au cœur du campus de l’Université de Lausanne est extraordinaire: nous n’aurions pu espérer un meilleur message pour commencer notre histoire. »

Le Vortex sera construit au coût de 156 millions de francs suisses et sera financé par la caisse de pension de l’Etat de Vaud.